COP Régionale Centre-Val de Loire

Présentation de la COP Régionale

1.1 Pourquoi une COP RÉGIONALE ?

En 2019, la région Centre-Val  de Loire lance sa 1re COP régionale pour donner à ce label le sens de l’action territoriale et des solutions locales. Le monde de demain se construit dès aujourd’hui avec la COP.

Face à l’urgence climatique, l’Accord de Paris sur le Climat a fixé comme objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Pour réussir, il est impératif de réduire drastiquement puis de tendre vers l’élimination de l’utilisation des énergies fossiles émettrices de gaz à effet de serre.

Sur le territoire régional, des projets exemplaires ont d’ores et déjà été initiés en faveur du climat et de la transition énergétique : installation d’énergies renouvelables (solaire, géothermie, méthanisation, biomasse, éolien, etc.), efficacité énergétique dans les bâtiments et l’industrie, passeport énergie des entreprises, diagnostic exploitations agricoles, politiques territoriales…

La COP régionale est un processus continu d’engagement et d’action, faisant l’objet d’un temps fort tous les deux ans, dont le premier sera en décembre 2019. Il s’agit d’une COP Energie-Climat, mais l’éventail des sujets concernés est beaucoup plus large (mobilité, urbanisme, biodiversité, etc.).

Les objectifs à atteindre sont ceux du SRADDET et de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte. La COP doit permettre d'aboutir à une mobilisation régionale, d'impulser et d’accélérer la transition vers des territoires et une économie régionale résilients et sobres en carbone.

De l’ambition à l’action !

Le processus de la COP sera centré sur l’action, afin de rendre les scénarios opérationnels et de corriger les trajectoires. Les  engagements qui seront pris devront permettre d’atteindre collectivement les objectifs régionaux, en mobilisant tous les acteurs du territoire.

La COP régionale devra prendre en compte la double urgence climatique et sociale, en faisant de la transition énergétique un levier de justice sociale et en la rendant accessible à l’ensemble des habitants du territoire. Chacun doit prendre sa part de l’effort collectif, à la hauteur de ses moyens et de ses impacts.

Concrètement, la COP se traduit par des événements organisés toute l’année dans la région sur le thème de l’énergie et du climat, par une mise en relation de nombreux acteurs à l’échelle locale pour déclencher des mises en œuvre, par une mobilisation forte dans un contexte d’urgence.

En bref, une COP Régionale pour…

  • faire face aux urgences climatiques et sociales. En adoptant une approche de transition juste facteur de justice sociale qui  sera à son tour moteur de la transition écologique,
  • obtenir un accord centré sur l’action et rendre les scénarios opérationnels : un des objectifs de la COP sera l’accord qui ne sera pas une finalité en 2019, mais un point de départ de la démarche,
  • atteindre des objectifs partagés et corriger les trajectoires en prenant en considération les objectifs de la LTECV et ceux du schéma Régionale de l’Aménagement de Développement Durable et d’Egalité des territoires (SRADDET).

1.2 La démarche du projet : Les étapes de la 1re COP RÉGIONALE

Toute la période jusqu’en décembre 2019 sera consacrée à la mobilisation des acteurs, à la définition des moyens à mettre en œuvre afin d’atteindre les objectifs, à la collecte des engagements et contributions. Cette période sera marquée par de nombreux évènements labellisés.

29 avril au 16 mai : six réunions publiques ont eu lieu dans les départements pour activer la mobilisation et l’appel à engagement
Mai à septembre 2019 : mise en œuvre d’un Panel Citoyen représentatif de la diversité de la population de la région Centre-Val de Loire qui va se réunir à plusieurs occasions, afin de recueillir des avis et des expertises sur le thème de l’énergie et du climat pour aboutir enfin à la rédaction d’un « avis citoyen ».

Juin 2019 : mise en œuvre d’un Conseil Scientifique constitué d’experts, qui aura pour mission d’évaluer les contributions des acteurs.

Octobre 2019 : rédaction d’une première version de l’accord COP RÉGIONALE une fois que tous les engagements auront été analysés et validés, par le conseil scientifique

7 au 14 décembre: Événement COP RÉGIONALE 2019 qui sera à la fois un temps de valorisation des engagements des parties, de « négociation » sur des amendements de l’accord, et de validation de la méthodologie de la COP.

1.3 Comment contribuer à la COP

Fin avril 2019 tous les acteurs du territoire sont invités à contribuer, grâce à de nombreux dispositifs :

  • Label COP RÉGIONALE : permettant aux associations, entreprises, collectivités mais aussi citoyen-ne-s d’organiser des événements labellisés en déposant une demande de labellisation qui sera étudiée par le comité de coordination.

  • Le formulaire des engagements : accessible en ligne et en format papier dans les locaux  des collectivités et des associations désignées comme ambassadrices de la COP RÉGIONALE. Ce formulaire permet aux différents acteurs de prendre des engagements concrets qui contribuent à l’atteinte des objectifs de transition

  • L’Appli WAG (We Act for Good) : grâce au partenariat entre la Région Centre Val de Loire et le WWF France, l’appli WAG édition RÉGIONALE permet au citoyen-ne-s d’agir localement, de prendre des engagements, de  se lancer des défis, et d'avoir à leur disposition des astuces et ressources pour mieux s’engager dans la transition énergétique.

  • Ambassadeur de la COP : que vous soyez un citoyen, une citoyenne, ou une organisation, vous avez la possibilité de devenir ambassadeur.

  • Les Coalitions d’acteurs : quel que soit le type d’acteurs. Privés, publics, ils sont invités à former ou participer à des coalitions autour des objectifs opérationnels et sur des sujets pour lesquels ils ont des expertises, des contributions à apporter et des engagements à prendre.

  • Les défis de la transition : un programme d’accompagnement aux éco-gestes qui sera lancé en Décembre 2019, avec plusieurs thématiques ; les déchets, l’énergie et l'éco-consommation et d’autres encore.

     

1.4 Pilotage de la COP

Le 1er avril 2019 l’Assemblée pour le Climat et la Transition Énergétique (ACTE) a été réunie pour la première fois. Cette nouvelle instance a pour vocation de piloter la transition énergétique en région. L’ACTE permet de simplifier les relations, clarifier les rôles et mettre en cohérence les réseaux, dispositifs, organisations en lien avec la transition énergétique afin de gagner en efficacité et en transparence. En corollaire, elle aura entre autres dans son périmètre la gouvernance du processus de COP régionale.

L’ACTE est constituée de cinq collèges : Acteurs socio-économiques, partenaires sociaux et chambres consulaires ; Acteurs de la recherche et de l’éducation et de la formation ; Associations, ONG et collectifs citoyens ; Institutions financières ; Collectivités territoriales.

1.5 Nos Partenaires

ADEME Centre-Val de Loire

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Missions : 

L’ADEME participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Elle met ses capacités d’expertise et de conseil à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale.

L’Agence aide en outre au financement de projets, à la recherche et la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, les économies de matières premières, la qualité de l’air, la transition vers l’économie circulaire et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

WWF France

Depuis 1973, le WWF France agit au quotidien en métropole, en Guyane et en Nouvelle-Calédonie afin d’offrir aux générations futures une planète vivante. Fondation reconnue d’utilité publique, il a pour objet « de promouvoir, d’encourager et d’assurer la protection et la conservation de la faune et de la flore, des sites des eaux, des sols et autres ressources naturelles, soit directement, soit indirectement, en associant d’autres organismes à la réalisation de ses actions et programmes ».

Avec ses bénévoles et le soutien de ses donateurs, le WWF France mène des actions concrètes pour sauvegarder les milieux naturels et leurs espèces, assurer la promotion de modes de vie durables, former les décideurs, accompagner les entreprises dans la réduction de leur empreinte écologique et sensibiliser les jeunes publics. La philosophie du WWF est fondée sur le dialogue et l’action pour que les changements nécessaires se fassent dans le respect de chacune et de chacun et qu'ils soient acceptables.

Dans le cadre de ses programmes Climat, Énergie et Villes Durables, le WWF France est engagé pour la déclinaison de la transition écologique et de l’ambition climat dans les territoires, ainsi que dans la promotion de modes de vies durables. Le WWF France œuvre ainsi pour la réduction de l’empreinte écologique des territoires et l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, et ce dans le respect des principes d’équité et de justice sociale.

Le WWF France a souhaité engager un partenariat avec la Région Centre Val de Loire et l’ADEME afin de mettre en œuvre ce projet de transition écologique juste à l’échelle régionale, dont la COP régionale sera le dispositif essentiel de mise en œuvre.

Participants 0 Inviter